Fondation de l’école


0
Categories : Préquels

Fondation.

 

Une machine presque humaine ouvrit grandes les portes d’une immense bibliothèque. À sa suite, un homme âgé franchit le seuil. Il se déplaçait difficilement, aidé par un exosquelette qui ponctuait ses pas.

  • Heureux de vous revoir, David William Duke. Lança la personne qui s’affairait derrière un bureau positionné au milieu de la salle.

Elle se leva et l’accueillit d’une chaleureuse poignée de main.

  • Monsieur Alexander Spacel, tout le plaisir de cette rencontre est pour moi. Le voyage fût long, permettez-moi de m’assoir, demanda le visiteur.
  • Prenez place, l’invita-t-il en avançant un confortable fauteuil vers son bureau. Puis-je vous proposer un rafraichissement ?
  • Ce ne sera pas nécessaire. Je ne resterai pas longtemps. Nous avons à parler et je n’ai plus beaucoup de temps devant moi.

Il s’assit difficilement sur le fauteuil, paraissant souffrir à chacun de ses gestes.

  • L’école est entièrement financée ! Le conseil des investisseurs, s’est réuni pour approuver le budget nécessaire à sa construction, ainsi qu’à son fonctionnement sur les dix premières années.
  • Voilà qui est réjouissant, Monsieur Duke. Comme il a été défini entre nous, je financerai le développement et la mise en place de l’IA de l’école. Il en sera de même pour la technologie d’enseignement basée sur la syntonisation synaptique.
  • Je l’ai annoncé au conseil, cette part du budget étant à elle seule très conséquente, tous les participants ont été satisfaits de l’apprendre. Comme vous pouvez l’imaginer, ils m’ont demandé un transfert intégral des connaissances nécessaires au fonctionnement de notre technologie.
  • Qu’avez-vous répondu, Monsieur Duke ?
  • Comme nous en avions convenu. En doutiez-vous ?
  • Comment l’ont-ils prit ?
  • Ils n’ont pas été très contents d’apprendre que nous leur refusions cette technologie.
  • C’est tout ?
  • Non…

L’hôte du vieil homme devint pensif, contemplant la lumière qui filtrait au travers des vitraux de la bibliothèque.

  • Je vous écoute…
  • Une majorité d’entre eux, ne souhaitent pas que l’IA et la technologie d’enseignement soit couplée avec les bio-artificiels de Spacel Robotic. Ils ont choisi d’équiper l’école avec les bio-synthétiques de votre unique concurrent.

L’hôte contempla de nouveaux les grandes ouvertures multicolores.

  • Moins aboutis… Plus chers et insuffisamment sophistiqués…
  • Vous conviendrez que malgré cela nous avons atteint nos objectifs !
  • Oui, Monsieur Duke. Le principal, étant de voir sortir de terre la première grande école internationale pour surdoués.
  • Et de changer en profondeur les habitudes éducatives de cette planète, souligna le vieil homme en souriant. Ah, j’oubliais… Ils ont revu à la hausse la capacité d’accueil de l’école.
  • Tiens donc ! Ils rechignaient déjà à financer le logement de huit mille élèves par semestre.
  • Treize mille, c’est le nouveau chiffre. La tour comptera 146 étages et le dôme se voit considérablement agrandi.
  • Très étrange… Ont-ils évoqué le choix du nom de cette école ?
  • Redstone Duke.
  • Ainsi elle porterait votre patronyme ! Qu’en est-il de Redstone ?
  • Ce nom évoque les cristaux rouges qui tapissent une partie de la paroi de la future gare souterraine. Celle qui accueillera l’arrivée des trains qui transporteront les élèves.

Un sourire éclaira le visage d’Alexander Spacel.

  • Très bon choix, Monsieur Duke. J’approuve ce nom. Je suppose qu’ils attendent mon accord ?
  • Oui.

Une fois encore son regard se perdit vers la lumière des verrières.

  • Redstone Duke… Qu’il en soit ainsi.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Redston Duke éditions - 2020